Khamak / Bugchu / Ektara-Cuica

INDE

Ref. N4419 - IH

Le Khamak est un instrument traditionnel d'Inde, sorte d'hybride entre l'Ektara et la Cuica. C'est un instrument à corde de type "tambour à friction", tout comme son proche voisin le Bugchu.
Il est constitué d'un fût en bois obturé par une peau de résonance sur l'une de ses extrémités. Une ou plusieurs cordes sont fixées au centre de cette peau et reliées à un petit résonateur.
Le musicien place le fût sous son bras gauche tout en maintenant le petit résonateur dans sa main gauche pour tendre les cordes. La main droite vient pincer les cordes avec un gros plectre en bois.
La tension plus ou moins forte exercée sur les cordes par la main gauche permet d'ajuster la hauteur des notes et ainsi jouer une mélodie.
Utilisé par les Bâul (ou "Fous du Bengale", poètes-musiciens itinérants) et les Sapera (charmeurs de serpents), le Khamak sert surtout à accompagner l'Ektara (monocorde traditionnel) et le Pungi (clarinette-cornemuse proche du Hulusi chinois).


Ce modèle possède un fût de résonance en bois dur exotique tourné et verni. Il est équipé d'une peau naturelle dont l'accordage se fait à l'aide de cordages et d'anneaux métalliques disposés tout autour du fût.

La corde double en nylon est reliée à un petit résonateur en laiton, lui aussi tendu d'une peau naturelle.

Une bandoulière en corde permet de faciliter la tenue de l'instrument, livré avec son plectre en bois brut en forme d'amande.

Dimensions
● Hauteur du fût: 17 cm
● Diamètre de la peau de résonance: 15 cm
● Hauteur du petit résonateur: 3,5 cm
● Diamètre du petit résonateur: 5 cm
● Plectre: 10 x 4,5 x 0,8 cm

Un instrument peu connu et à la sonorité surprenante !

35

En stock